Le management d’une équipe de foot, un modèle pour l’entreprise?


" « Le football est le miroir le plus déformant des succès et échecs de management », Les Echos Entrepreneurs du 29-06-2018

Christophe Chenut a été successivement président du club de foot du Stade de Reims, directeur général de « L’Equipe » puis de Lacoste, et enfin CEO de l’agence de mannequin Elite World. De son expérience dans le ballon rond, il tire des parallèles entre management et football.

 

Le football est une source d’inspiration pour l’entreprise, que ce soit au niveau de l’effort, du perfectionnisme et du collectif. 

 

« Le football est le miroir le plus déformant et le plus connu des succès et des échecs de  management de talents. C’est celui dont on peut le plus s’inspirer pour des situations traditionnelles dans des entreprises. Le football est un sport individuel qui se joue à 11, et c’est probablement dans une équipe de  football que l’on retrouve la plus forte concentration de talents et d’ego. Arriver à gérer ça est beaucoup plus complexe que de gérer une équipe dans une entreprise où il y a un, deux, voire trois personnages compliqués…Qui peut le plus peut le moins : si on est capable de gérer un cas d’équipe de football complexe, on est capable de le faire dans une entreprise ».

« L’effectif n’est pas le meilleur, mais le manager, le relais qu’il avait dans l’équipe, cela a constitué un ensemble assez homogène qui a permis de niveler l’équipe vers le haut. »

 

« Inversement, en entreprise on parle peu des échecs et beaucoup plus des réussites…Tout le monde veut se protéger ou se valoriser, on parle seulement de ses succès. Or, on apprend plus pendant ses échecs. Et puis, c’est plus difficile de reconnaître un échec. Souvent on sait identifier la raison de l’échec, alors que la raison du succès est une addition de plusieurs petites choses. »