Le sport assez peu pratiqué en entreprises est toutefois perçu comme bénéfique par les dirigeants.


"Baromètre Vitalité, Sport et Entreprise", Opinion Way/Generali, septembre 2018

Méthodologie :

échantillon de 1 011 salariés, représentatif de la population salariée française, interrogé par questionnaire auto-administré en ligne sur système CAWI (Computer Assisted Web Interview). 

échantillon de 303 dirigeants d’entreprises (échantillon raisonné), interrogé par téléphone sur système CATI (Computer Assisted Téléphone Interview). 47% sont des dirigeants, 37% des DRH et 16% des membres de comité exécutif; les entreprises sont pour 33% des TPE, pour 33% des PME, pour 24% des ETI et 10% des grandes entreprises.

Les interviews ont été réalisées du 26 juin au 13 juillet 2018.

 

Que dire du  bienfait du sport pratiqué en entreprise ?

 

64% des « dirigeants » d’entreprise ont une pratique sportive (dont un seul sport 38%), proche en cela des salariés.

 

14% des entreprises proposent des activités physiques ou sportives à leurs salariés (de 4% dans les TPE à 13-18% dans les 10-5 000 salariés et 40% dans les grandes entreprises); 11% l’envisagent.

Les entreprises qui ne le proposent pas, avancent pour cause une absence d’infrastructure adéquate dans leurs locaux, le coût, le fait que ce n’est pas le rôle de l’entreprise ou encore le non intérêt des salariés.

35% des salariés dont l’entreprise ne proposent pas d’activités sportives le regrettent.

 

En moyenne les dirigeants estiment à 28% le nombre de salariés pratiquant un sport en entreprise.

Selon 96% des dirigeants, les salariés sont satisfaits de pouvoir pratiquer une activité physique et sportive au sein de l’entreprise. De fait, 94% des salariés en sont aussi satisfaits.

 

Le sport en entreprise, selon les dirigeants, est favorable à :

-L’amélioration de l’état de santé et de bien-être des salariés (89% dont très 33%), à une meilleure gestion du stress (80% dont très 15), 

-L’intégration des salariés (87% dont très 31), au renforcement du sentiment d’appartenance (80% dont très 13), l’attraction de nouveaux talents (58% dont très 9),

-Au renforcement de l’esprit d’équipe (85% dont très 28), la création d’une dynamique entrepreneuriale (65% dont très 18), l’instauration d’une culture entrepreneuriale (47% dont très 7),

-l’amélioration de la productivité (58% dont très 9), la réduction des coût liés à la mauvaise santé des salariés (45% dont très 11).

 

Noter que les salariés y voient bien plus leur santé et leur bien être (42%), beaucoup moins le fait de renforcer l’esprit d’équipe (17%), améliorer la productivité (11%), attirer de nouveaux talents (8%).

 

Le sport est perçu par les dirigeants comme un outil de communication interne ou externe.