Les indépendants, 14% des ménages, font état d’un patrimoine important.


"Les entreprises en France, édition 2018", Insee Références, lu novembre 2018

Source et définitions du concept « Indépendant » :

Ce terme désigne les individus, exerçant une activité professionnelle, qui ne se déclarent pas salariés ainsi que les dirigeants salariés de leur entreprise.

L’enquête Patrimoine, ne permettant pas de repérer les salariés dirigeants de leur entreprise, la partie du dossier s’appuyant sur cette enquête définit les indépendants comme les individus exerçant une activité professionnelle qui ne se déclarent pas salariés.

Dans l’enquête Emploi comme dans l’enquête Patrimoine, les aides familiaux, exclus des analyses de ce dossier, sont des individus qui travaillent en aidant un membre de leur famille sans être salarié.

 

⇒ Selon l’enquête Emploi, les travailleurs indépendants représentaient environ 19% des actifs occupés en 1975, chez les femmes comme chez les hommes. En 2014, ils sont 13%.

La proportion d’hommes aides familiaux parmi les travailleurs indépendants est très faible (entre 1% et 2%).

 

Chez les hommes, en 2014, les indépendants sont 14% en 2016, 16% du fait d’une hausse due à l’introduction du statut d’auto‑entrepreneur en 2009.

Chez les femmes, la part d’indépendantes parmi les actives occupées a diminué très nettement jusqu’au milieu des années 2000, où elle était tombée à 7%, avant de repartir en légère hausse pour atteindre 9% en 2016 (aides familiales non comprises). Noter que près de deux tiers des femmes indépendantes en 1975 étaient aides familiales; elles ne sont plus que 8% en 2016.

 

⇒ Les indépendants sont constitués à 52% d’artisans et commerçants, 15% d’agriculteurs (vs 40% en 1975), 12% de professions libérales, 2% de chefs d’entreprise (de plus de 10 salariés) et 19% d’autres (notamment gérants majoritaires).

 

⇒ Les indépendants font état d’un patrimoine important, les classant parmi les ménages aux patrimoines les plus importants.

En 2014, les ménages comprenant au moins un travailleur indépendant représentent 48% des 1% de ménages ayant les patrimoines les plus élevés, 42% des 10% de ménages ayant les patrimoines les plus élevés et 32% des 20% de ménages aux patrimoines les plus élevés. C’était globalement déjà le cas en 1986. Ce sont plutôt des agriculteurs, des libéraux.

Cette surreprésentation des travailleurs indépendants parmi les individus les plus aisés se retrouve aussi bien chez les femmes que chez les hommes. 

 

Cette importance du patrimoine considérée est le fait de la réception d’un héritage, puis le fait d’une augmentation des prix immobiliers et concerne les personnes propriétaires de leur résidence principale.

Toutefois, les estimations fondées sur la réception d’un héritage et sur les variations des prix immobiliers mènent toutes deux au constat que les effets d’une augmentation de patrimoine sur la probabilité de devenir travailleur indépendant étaient significatifs avant le milieu des années 1990 et ne le sont plus depuis.