les parcs naturels régionaux couvrent 4 300 communes


"LES PARCS NATURELS RÉGIONAUX : APPORTS À L’AMÉNAGEMENT ET AU DÉVELOPPEMENT DURABLE DES TERRITOIRES ET PERSPECTIVES ", CESE Avis, octobre 2018

Créés en 1967, les parcs naturels régionaux (PNR) concourent à la politique de protection de l’environnement, d’aménagement du territoire, de développement économique et social et d’éducation à la formation du public. Les missions d’un PNR s’appuient sur une charte, élaborée préalablement au classement du parc, dont la durée d’application est de 15 ans.

 

Les 53 Parcs Naturels Régionaux couvrent 15% de la superficie du territoire national et concernent le territoire de 4 300 communes où résident plus de 6% de la population.

Le budget total des PNR est de 188 M€ en 2015 (3,7 M€ par PNR et par an).

 

Leur fonctionnement favorise la participation des partenaires du territoire (organismes socioprofessionnels, établissements publics, associations…) et les liens avec la population locale.

 

« Leurs actions mettent l’accent sur l’animation et l’ingénierie de projets, sur la transversalité, l’éducation et l’information du public. Les Parcs ont vocation à être des territoires d’expérimentation locale pour l’innovation au service du développement durable des territoires ruraux. Ils sont un cadre privilégié des actions menées par les collectivités publiques en faveur de la préservation des paysages et du patrimoine naturel et culturel ».

 

Ils favorisent une bonne gestion du foncier (taux d’artificialisation des sols de 4,5% contre 7% en moyenne nationale) et un développement économique soutenable : diversification et valorisation agricole, promotion de « circuits courts », gestion durable de la forêt et création de filières bois, implication dans la valorisation de savoir-faire artisanaux, maintien d’activités industrielles et de services, notamment touristiques.

Ils s’impliquent en matière d’efficacité énergétique, d’énergies renouvelables, d’environnement et de biodiversité.

 

Suivent 18 recommandations.